RÊVE ET FOLIE

Une création de Sibyllines en coproduction avec le Festival international de la littérature et le Théâtre Français du CNA (2021) en codiffusion avec le Théâtre de Quat’Sous


Du 28 septembre au 7 octobre 2022

Texte : Georg Trakl
Mise en scène : Brigitte Haentjens

Interprétation : Sébastien Ricard

Assistance à la mise en scène et régie : Vanessa Beaupré
Dramaturgie : Amélie Dumoulin
Lumière : Martin Sirois
Vidéo : Karl Lemieux
Intégration vidéo : Dominique Hawry
Effets spéciaux vidéo: Patrick Bergeron
Montage vidéo : Guillaume Marin

Environnement sonore : Roger Tellier-Craig
Mise en espace sonore : Frédéric Auger
Costumes : Julie Charland
Coupe et confection costumes : Yso
Maquillage et coiffure : Angelo Barsetti
Collaboration au mouvement : Anne-Marie Jourdenais
Direction technique : Éric Le Brec’h
Direction de production : Cynthia Bouchard-Gosselin
Direction administrative : Xavier Inchauspé et Émilie Martel
Adjointe aux directions : Laëtitia Fabaron

Résumé

Que faire lorsque le monde qui nous entoure sombre dans le chaos et la violence ? Agir dans le même sens ? Rester témoin et passif ? Ou s’en extraire ?

Rongé par l’angoisse et la folie puis guidé par l’urgence de dire, Georg Trakl compose, avec ses mots, une œuvre violemment lyrique lacérée d’ombre et de lumière. Il déconstruit l’ordre des choses, les êtres, les situations, la nature, et devient animé par un désir vibrant : celui de bousculer le conforme et de rejeter le beau, pourtant si vertueux pour les autres. Rêve et folie est un poème au long souffle dont la beauté est empreinte d’étrangeté et de noirceur, une incursion brute dans la souffrance et le génie de ce poète crépusculaire.

Le 3 novembre 1914, Georg Trakl décède d’une overdose de cocaïne. Ce poète expressionniste meurt à 27 ans seulement, alors qu’il est pharmacien soldat sur un des fronts les plus meurtriers de la Première Guerre mondiale. Il laisse derrière lui une œuvre brève, mais hors norme, extrême, vertigineuse et lardée des transgressions qui ont marqué sa vie.

D’abord créée dans le cadre du Festival international de la littérature (FIL) à la Cinquième Salle de la Place des Arts en septembre 2021, la pièce a ensuite été présentée au Centre national des arts (CNA) en octobre. Brigitte Haentjens propose avec cette création une exploration radicale et verticale de Rêve et folie, accompagnée de son complice de toujours Sébastien Ricard. Seul en scène, il se frotte à ces mots et leur donne corps.