QUI A TUÉ MON PÈRE
Une production de Pétrus en codiffusion avec le Théâtre de Quat’Sous

Du 22 novembre au 10 décembre 2022

Texte : Édouard Louis
Mise en scène : Jérémie Niel
Assistante à la mise en scène : Ariane Lamarre

Interprétation : Félix-Antoine Boutin et Martin Faucher
Lumière : Cédric Delorme-Bouchard
Conception sonore : Sylvain Bellemare
Costumes : Léonie Blanchet


Résumé

Un jeune écrivain se rend dans l’appartement de son père qu’il n’a pas vu depuis longtemps et se retrouve devant un homme abîmé, d’une autre classe sociale, celle de son enfance, qu’il a quittée pour de nouveaux horizons. Prenant alors la parole, lui, l’émancipé de la métropole, le gay assumé, le sociologue consacré, il se remémore des épisodes de cette enfance et essaie de comprendre ce qui le rapproche et l’éloigne de son père, ce que cet homme a subi comme ce qu’il lui a fait subir. Dans ce face-à-face littéraire, le politique rejoint l’intime, et se racontent les corps des hommes marqués par l’Histoire.

« L’histoire de ton corps accuse l’histoire politique. »
Sous forme de monologue, ce récit incisif est une tentative de déclaration d’amour et de pardon d’un fils à son père, mais aussi un réquisitoire contre l’inhumanité du politique, responsable du vieillissement précoce des humains qui en sont tributaires.

Après avoir marqué de nombreux lecteurs avec ses deux premiers romans autobiographiques, En finir avec Eddy Bellegueule en 2014 et Histoire de la violence en 2016, Édouard Louis a répondu à l’invitation du metteur en scène Stanislas Nordey d’écrire un texte à dire, à lire, une œuvre pour le théâtre. Fondateur et directeur artistique de la compagnie de création montréalaise Pétrus, l’auteur et metteur en scène Jérémie Niel s’en empare pour lui apporter sa touche de sensible et son regard aiguisé. Membre du comité des artistes associé·e·s du Quat’Sous, Niel a par ailleurs signé dernièrement les mises en scène de l’inclassable Noir au Théâtre de Quat’Sous en 2019 ainsi que de Quelques vies minuscules avec la Jeune Troupe du Quat’Sous, qu’il dirigeait au printemps 2021.